• Fiction

      

    Couple principal : ErzaxJellal

    Résumé : Ils se bousculent dans la rue. Elle part en mission. Il la suit. Leur histoire continue.

    Statut : En cours

    Prologue

    Chapitre 1

    Chapitre 2

    Chapitre 3

    Chapitre 4

    Chapitre 5

    Chapitre 6

  • Une jeune femme aux cheveux écarlates marchait dans les rues de Magnolia, nostalgique.

    "Ses mains sur mes épaules, je le voyais qui se rapprochait, fermant doucement les yeux. Ah ! . J'attendais ce moment depuis si longtemps et il était enfin là ! ... Sale chat ! Grrr... Happy tu l'as bien mérité ton coup de pied !"

    Au même moment, non bien loin, un homme au visage tatoué, interrompait des pensées semblables, regardant machinalement l'horloge de la ville. S'apercevant qu'il était en retard il se mit à courir, sans cesser des jeter des coups d’œil aux énormes aiguilles.

    Il bifurqua à droite et sa cheville se tordit alors qu'il percutait un passant. Il lança les mains en avant, s'empêchant de s'écraser contre... Erza Scarlett de Fairy Tail !


    10 commentaires
  • Chapitre 1

     

    J'ouvre doucement un oeil. Elle est là, elle pose une tasse fumante sur la table de nuit.

    Mes yeux se posent sur ses cheveux qui dansent devant mon visage. Scarlett... c'est moi qui lui ai donner son nom à cause de ses cheveux flamboyants...

    - Salut ! Je t'ai déposé une tasse de café, fait gaffe c'est brûlant ! s'exclame Erza.

    Mais je ne l'écoute pas. je prends une mèche de ses cheveux et la porte à mon nez.

    Erza devient rouge pivoine et je me rend compte de ce que je fais, devenant à mon tour écarlate.

    Je lâche ses cheveux et un silence gênant s'installe. Un temps, deux temps passent.

    Je prends mon courage à deux mains et je me redresse pour prendre la tasse de café.

    - Merci... dit-je, rompant le silence.

    - Derien. Euh, quand tu seras prêt vient dans la salle de bain ok ? Je changerai le bandage de ta cheville !

    Et elle s'en va sur ces mots. Je reste seul dans la chambre où je suis depuis hier lors de notre chute. Je me suis foulé la cheville et Erza m'a proposer de m'héberger un moment. Je ne sais quelle force m'y a pousser mais j'ai accepté.

    Une fois mon café terminé je me lève doucement et me dirige vers la salle de bain, boitillant. Une fois devant la porte j'inspire et toque.


    7 commentaires
  • Chapitre 2 : Erza

     

    Je sais ce que je vais voir quand j’ouvrirai la porte. Il se tiendra au mur d’un bras, une de ses mèches bleues couvrira un peu son œil droit, celui où il a un tatouage rouge juste en dessous.

    Alors j'ouvre la porte et en effet il est comme je l'avais imaginé.

    Je lui fait signe de s'asseoir sur le rebord de la baignoire pendant que le je prends les bandages.

    Je commence par enlever les pansements précédents puis je masse doucement sa cheville endolorie avec une huile magique.

    - Lucy m'a proposer d'aller en mission avec elle, j'annonce soudainement.

    - Oh ! Et ?

    - J'ai accepté.

    - Ah, répond-t-il avec, j'ai l'impression, une pointe de déception dans la voix.

    Je termine de le soigner dans un long silence.

    - Je pars demain, dit-je avant de ranger le matériel de médecine et de partir en direction du salon.

    ***

    - Veille bien sur toi et reviens entière, c'est une mission dangereuse.

    - Compte sur moi ! Avec Lucy on a les terrasser ces mages noirs ! m'exclame-je, confiante, le lendemain, sur le seuil de la porte de mon appartement.

    - Oui...

    - Tu as bientôt pouvoir rejoindre Meldy, ta cheville est quasiment guérie.

    - Tant mieux, elle doit s'inquiéter ! dit Jellal, souriant.

    - Bon ben, salut !

    - Salut !

    Je ne sais pas pourquoi je l'ai fait, peut-être parce que j'en avais envie depuis longtemps, mais je l'ai embrassé. Avant de rougir fortement et de partir, le laissant sur le seuil de la porte.


    43 commentaires
  • Chapitre 3 : Jellal

    Son baiser m'a convaincu. Je vais la suivre, elle et Lucy, pour m'assurer qu'elle va bien.

    J'explique toute l'histoire à Meldy grâce à une lacrima-vision et elle approuve ma décision. Je ne m'inquiète pas pour elle, depuis le sacrifice d'Ultia elle est devenue beaucoup plus autonome.

    Après avoir mis fin à la conversation, je compte l'argent que j'ai et part à la gare.

    Son train est déjà parti mais cela ne me pose pas de problème, je vais sur la bonne ligne et utilise la technique du "Corps Stellaire".

    Au bout d'un bon quart d'heure j'aperçois enfin ce que je cherche. Arrivé à la hauteur du train je saute et atterrit sur le toit. J'avance en regardant discrètement à chaque fenêtre.

    Quand je regarde enfin à la bonne vitre je ne peut empêcher mon cœur de bondir dans ma poitrine. Erza et Lucy rient aux éclats et bien que, je l'avoue, la blonde soit très jolie, cest la rousse qui attire mon regard. Le train tourne brusquement ce qui me sort de ma contemplation. Je m'allonge sur le toit et regarde le ciel, sans cesser de jeter des coups d’œil en-dessous de temps en temps. A un moment j'ai croisé le regarde d'Erza, ce qui m'a fait me redresser vivement.

    Je repense à ce que m'a montrer Erza...

     

    Les Terror's Spirit sont trois mages noirs très dangereux. Votre mission est de les neutraliser. Ne les tuez pas, sauf si vous n'avez vraiment pas le choix. Une fois capturés, vous devrez les emmenez au Conseil de la Magie.

     

    Récompense : 200 000 joyaux par mage participant à la mission

    Lieu : La vallée Kurosawa.


    3 commentaires
  • Chapitre 4 : Erza

    La dernière chose que je vis avant de m'évanouir fut Jellal au-dessus de moi qui criait mon nom.

    ***

    Le combat avait été inégal, il faut le dire.

    Lucy et moi avion été prises en embuscade, et nos attaquants étaient vraiment très forts !

    La seule femme des Terror's Spirit, une rousse/châtain aux grands yeux pâles portant une robe blanche, se tint en retrait, un sourire au coin des lèvres. Elle était apparue devant nous, portée par un vent froid qui se matérialisa en un jeune homme aux cheveux gris et aux yeux bleus. La jeune femme caressa la joue de l'homme qui nous fit un clin d’œil et indiqua nos jambes d'un geste de la main. Je ressenti alors un engourdissement suivi d'une douleur froide. Mes chevilles commençaient à geler ! Idem pour Lucy. Celle-ci appela Horlogium mais cela n'arrangea rien. Je m'armai donc de l'épée qui va avec l'Armure de l'Impératrice des Flammes et passa la lame chaude sur mes jambes, entièrement recouverts de glace.

    Je fut enfin délivrée mais avant que je puisse m'approcher de Lucy le mage ennemi bondit et s'interposa entre nous deux. Il fit sortir des pics de glace de la terre ; le temps que j'enfile l'armure Féline, le sol était déjà recouvert de neige. Un blizzard se lit à souffler et j'entendis mon amie crier. A ce moment, je gémit de douleur et cracha du sang. Je vis une pointe de glace sortir du côté droit de mon ventre.

    Non, je n'allais pas me laisser vaincre aussi facilement ! Dans un accès de colère je me dégagea du pic de glace. Armée des épées Photons, j'enchaînai explosion sur explosion en visant mon adversaire. A chaque fois qu'il m'atteignait, de la glace se formait sur ma blessure. Mais peu-à-peu, je pris le dessus sur le mage.

    Dumoins je le croyais. Car quand, enfin, j'immobilisa mon ennemi, Lucy gémit et, horrifiée, je m'aperçus que non seulement la glace l'avait quasiment entièrement recouverte mais un troisième mage armé d'une faux avait passé sa lame autour du cou de mon amie. Le mage du froid partit dans un grand rire victorieux avant de se changer en un vent froid. Une lame me transperça alors l'épaule et j'entendis la femme ricaner à mon oreille :

    - Dis adieu à la vie, petite fée, tu vas mouri...

    Mais je n'entendis pas la fin de sa phrase (bien qu'elle fut facile à deviner). Le seul son qui me parvint fut la voix de Jellal.


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique