• Chapitre 5 : Jellal

    Chapitre 5 : Jellal

     

    Le soleil était déjà bien haut dans le ciel quand je me réveilla. Pas facile de quitter un lit aussi douillet que ceux qui se trouvaient dans la maison de l'adorable Mamie Pawā ! Mamie Pawā était une vieille femme qui vivait seule et qui portait bien son nom ("Pawā" veut dire "puissance" en japonais) ! Malgré son âge avancé, elle débordait d'énergie, toujours joyeuse et affairée.
    Quand, une semaine plutôt, je m'étais effondré, Lucy sur le dos et Erza dans mes bras, sur le seuil de sa maison fleurie, elle s'était occupée de nous comme une grand-mère de ses petits-enfants. Elle nous avait nourris, soignés, abrités, choyés.

    Après avoir bu la tasse de café déposée sur ma table de nuit, je descendit, quatre-à-quatre, l'escalier qui menait à ma chambre sous les toits.

    - Merci Mamie ! lançai-je en déboulant dans la petite cuisine.

    - Pourquoi donc mon petit ? répondit-elle en m'embrassant sur la joue.

    - La tasse de café !

    - Ce n'est pas de ma part mon petit, dit-elle avec un sourire malicieux sur les lèvres. Si tu les cherches, les filles sont dehors.

    "dehors" signifie ici un énorme jardin bordé d'arbres et rempli de fleurs avec une rivière qui le traverse.
    En effet les filles discutaient, assises sur des chaises en fer blanc, autour d'une table de la même matière.

    - Hey ! me salua Lucy.

    - Salut les filles !  répondit-je en m'asseyant.

    - Ah, c'est bien que tu sois là, je voulais qu'on fasses le point, commença Erza. Les Terror's Spirit sont puissants, vraiment. J'ai l'impression que la femme est le cerveau du trio.

    - Tu oublies l'homme à la faux... il n'est pas net... contesta la blonde.

    -  C'est vrai qu'il n'a pas l'air bête mais je pense que la femme est celle qui tire les ficelles. En tout cas l'homme qui a crée le blizzard n'est pas maître de ses actes, il obéit aux ordres, renchérit la chevalière.

    - Oui, il couvre ses compagnons. Il est fort mais c'est une barrière, les autres doivent être bien plus puissants ! l'appuya son amie.

    - En effet, la femme dégageait une aura impressionnante... intervint-je.

    - D'ailleurs Jellal, que faisais-tu là ? Où est Meldy ? demanda soudain Lucy.

    - Euh... et bien c'est que... je suivais la piste... enfin... euh... d'un dauphin rose unijambiste... ou de capibaras... euh... bégayai-je.

    Je profitai alors d'un éclat de rire de la blonde - je devais être écarlate - pour m'esquiver.

    Je grimpais dans ma chambre et m'aspergeai le visage d'eau glacée pour essayer d'éteindre le feu de mes joues. Étendu sur mon lit j'essayai ensuite de me calmer.

    ***

    Un frappement vint em sortir de ma torpeur. Je ne répondit pas et posais un bras sur mes yeux. La porte s'ouvrit et une personne entra. Elle se rapprocha et je la sentie se pencher vers moi. Une odeur sucrée vint chatouiller mes narines et j'ouvris brusquement les yeux. Je me plongeai alors dans le regard chocolat d'Erza. Aucun de nous ne détourna le regard ni ne parla pendant de longues secondes. Elle cassa le silence en me soufflant :

    - Pourquoi est-ce que tu es venu ?

    - Pour te rendre la monnaie de ta pièce.

    Et je l'embrassais...

    « Les armures d'Erza !Mission n°4 !! »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 29 Novembre 2015 à 18:24

    Et voilà un article plus long que d'habitude (c'est mieux comme ça non ?) ! J'espère qu'il vous a plu ! Ent tout cas je me suis éclatée à l'écrire et j'ai pleeein didée pour la suite ! Et je pense que je vais développé le personnage de Mamie Pawa...

    2
    dxotakuxd
    Mardi 1er Décembre 2015 à 21:55
    Mamie PAWA!!!! xD elle me rapelle obaba-sama de la guilde de leon... sinon l'histoire j'aime bien! Vite le prochain chapitre sinon je vais te faire TOURNER!!! x) bon j'arrete avec obaba-sama ^^' sinon sa va devenir bizare xD
    3
    Mercredi 2 Décembre 2015 à 14:09

    En effet x) Tu verras ce que deviendras Mamie Pawa...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :